vendredi 14 février 2014

L'article où on parle de mode, d'André Gide et de Mathias Malzieu en même temps. Si, c'est possible


Salut salut le blog!

Eh oui comme l'indique si bien le titre, aujourd'hui nous allons parler de mode, d'André Gide et de Mathias Malzieu dans le MÊME article, non non vous ne rêvez pas. Arrêtez tout de suite de faire vos grands yeux en forme de bille là, déjà parce que depuis le temps que vous me connaissez, vous devriez avoir compris que je suis complètement dingos dans ma tête. Oui oui, ne faites donc pas comme si vous étiez surpris. Même si ça me flatte.

Bon, j'ai dit que nous allions "parler mode", mais en réalité il faut assez vite le dire. Je voulais simplement vous montrer ce joli pull là, qui me fait ressembler à un kilt écossais sur pattes :


Histoire de pas juste vous laisser avec des photos comme ça, livrés sans défense, seuls face à vos doutes et vos peurs : je tiens juste à rajouter que ce pull est esthétiquement d'une magnificence à mes yeux peu égalable, mais que malheureusement sa perfection en prend un coup car OH MON DIEU IL GRATTE.

Non sérieusement, je sais pas si vous connaissez le problème du pull qui gratte (ou si vous réfléchissez avant et portez un sous-pull en dessous), mais je pense que c'est quand même un sujet grave -que dis-je, un enjeu majeur de notre siècle- qui mérite qu'on s'étende un peu dessus.

Vraiment, quelle idée de faire des pulls magnifiques dans des matières aussi peu agréables? C'est un génie celui qui a inventé ça, non?
Malgré la protection d'un débardeur en dessous -je ne porte jamais un pull sans débardeur-, je vous assure que ça grattait. Et en plus, jour de chance, j'avais un DS en anglais. Un commentaire littéraire en 3h. Pendant lequel je n'ai fait que me gratter : la joie, pure et intense.
(et je suis quand même plutôt contente de ce que j'ai fait, miracle)

Vous trouvez que le pull en tartan ce n'est pas assez, que c'est trop terne, trop fade, si peu original, surtout en coloris rouge fluo qui clignote? Eh bien pardi, qu'attendez-vous? Testez le double effet tartan avec l'écharpe assortie.

∇▲∇▲ ∇▲∇▲

Passons maintenant à André Gide, et plus particulièrement à Paludes de Gide.


Pour faire court et pour ceux qui ne savent pas du tout de quoi il s'agit, c'est l'histoire d'un écrivain dont on ne sait même pas le nom et qui tente en vain d'écrire un livre intitulé Paludes. Sans cesse interrompu par les visites d'un ami, il tient également un journal intime, dans lequel il note ce qu'il se donne à faire pour le lendemain, programme qu'il ne respecte jamais, ainsi que ses réflexions sur ce livre qu'il n'arrive pas à commencer. Voici un petit aperçu de la première page :


On y croise pleins de littérateurs, tous plus ridicules les uns que les autres (j'y reviendrai). Le narrateur y souffre également de la banalité de son quotidien et de l'incompréhension des autres. Il envisage de partir en voyage avec Angèle dans l'espoir de briser cette monotonie mais faute d'un temps meilleur, le voyage tourne court.
Paludes, c'est donc le récit d'un échec.


Je n'ai pas vraiment envie de m'étendre dessus, mais pour résumer un petit peu ce que j'en ai pensé : c'est que je n'arrive pas à savoir quoi en penser.
C'est d'un côté très riche, vraiment dense ; pourtant l'auteur affiche sa volonté de faire un livre sur rien, un livre sur le livre, un livre sur comment on écrit des livres ou comment on ne les écrit pas.
J'ai été très troublée par la modernité du livre, dont la première publication date pourtant de 1895 : je ne me serai pas renseignée, je ne le croirai même pas.
C'est par moment très drôle, sans cesse traversé par une espèce d'atmosphère étrange. Je citerai juste un court passage pour vous donner une petite idée. Le narrateur se trouve à une réunion organisée chez son amie Angèle, où tout un tas de littérateurs sont présents et on peut dire que ceux-ci ne comprennent strictement rien à rien. Le narrateur se plaint de la chaleur ambiante étouffante et Angèle lui répond :

« Pour que vous ne vous plaigniez pas qu'il fasse trop chaud, j'ai fait mettre un ventilateur, dit-elle.
- Ah! chère Angèle.
- Seulement, continua-t-elle, comme il faisait du bruit j'ai dû ramener le rideau par-dessus.
- Ah! c'est donc ça! Mais, chère amie, c'est beaucoup trop petit!
- Le marchant m'a dit que c'était le format pour littérateurs. La taille au-dessus c'était pour réunions politiques; mais on ne se serait plus entendu. »

J'ai trouvé ça également très drôle que ce soit un roman sur la stérilité, et pourtant si riche. Paludes, on s'y enlise, comme le narrateur, qui s'enlise dans son roman théorisé mais jamais mis en pratique : c'est un marécage. Il ne s'y passe jamais rien, mais malgré tout, dans cette stagnation quasi maladive, il s'y passe tellement de choses. La critique à l'endroit de certains littéraires et de leur suffisance (des ventilateurs, des brasseurs d'air) y est mordante, et également à l'égard de la conception désuète de la littérature du XIXème. A mon sens, même si on a fait plus accessible, c'est un bouquin à lire absolument.

 ∇▲∇▲ ∇▲∇▲

 Ensuite, rapidement avant que cet article soit trop long, je tenais à vous dire deux-trois mots sur La Mécanique du cœur de Mathias Malzieu, dont le film d'animation est sorti la semaine dernière. Je n'ai bien entendu pas manqué d'aller le voir!
N'ayant pas présentement le livre sous les yeux, j'ai été contrainte d'aller chercher des images sur Gougueule au lieu de faire moi-même les photos, décidément je suis impardonnable.

En ce qui concerne le résumé, je vous laisse lire la quatrième de couverture ci-dessous, et je vous renvoie aussi à la bande d'annonce du film disponible en cliquant ici.


Commençons par le livre. Bien que je l'ai lu il y a un petit moment déjà, je me rappelle que le début est très timburtonesque et du coup, complètement accrocheur. L'atmosphère est très étrange et fascinante, c'est un univers tout entier qui nous happe dès la première ligne, c'est dingue! On suit l'histoire racontée par Jack : les images qu'il emploie sont absolument adorables, enfantines. On en sourit à la lecture, c'est dire. En grandissant, il se retrouve confronté au regard des autres, qui le jugent sur sa différence.
Si on peut effectivement craindre au début une histoire trop enfantine, justement, il n'en est rien. Les personnages s'approfondissent au fur et à mesure et finalement, c'est l'histoire d'un parcours initiatique et amoureux incroyablement émouvant, chose que j'ai retrouvé aussi dans le film.


Quant au film, je l'ai aussi trouvé très beau. On y retrouve très fidèlement l'atmosphère du livre, ses petits traits d'humour, et les images sont très belles. Que demander de plus? Je n'ai personnellement pas été choquée par la voix de Grand Corps Malade, que certains ont trouvé trop grave. Au contraire, elle colle très bien au personnage qu'il incarne.
On peut également entendre ou ré-entendre les musiques du groupe Dionysos, dont certaines sont devenues mes préférées. J'ai adoré les voix, adoré les sons, notamment les sons de tic-tac et d'horloges en tout genre qui contribuent à rendre cet univers si unique.
Pour finir, ce film est un petit bijou très frais et très mignon qui vient compléter à merveille le livre. La Mécanique du coeur, c'est l’œuvre maîtresse de Malzieu et j'ai été déçue par la lecture de Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi. Je n'ai pas su y retrouver cette émotion et cette tendresse, cette profondeur des personnages et du coup, je suis restée sur ma faim.

Et entre parenthèse, j'ai ouïe dire que c'était la Saint-Valentin aujourd'hui, alors oui c'est un peu tard, mais ce peut être un très joli cadeau, tant le livre que le film pour une sortie cinéma en amoureux!

Bisous et bonne Saint-Valentin


vendredi 10 janvier 2014

Swap de Nawel

Coucou les filles et les autres! (ceux du 3ème type)

Début décembre, l'adorable bloggueuse Gribouillie a eu la bonne idée d'organiser un swap de Noël auquel j'ai participé. Il fallait donc poster un commentaire sur son article pour s'inscrire, et elle a pioché au sort entre les participantes pour déterminer qui enverrait le colis à qui, et qui le recevrait de qui. Du coup, on savait à qui on envoyait le swap, mais pas de qui on le recevrait. Et quelle superbe surprise! Je l'ai reçue de l'organisatrice même, Céline, aka Gribouillie! (allez voir son blog!) Pour mon premier swap, je n'ai pas été déçue.

J'ai envoyé le mien à Sandra, ici vous pouvez lire son article et n'hésitez pas à visiter son blog.

J'ai reçu le mien le jour de Noël même, si c'est pas un beau hasard ça. (Bon okay, en fait il est arrivé deux jours avant mais le facteur était passé au mauvais moment et il a fallu le chercher le jour suivant!) Je vais vous montrer les beaux cadeaux que j'ai reçu, attention on s'accroche.

Il a fallu déjà ouvrir le gros carton, ce qui n'a pas été chose facile. Mais après m'être débattue un bon quart d'heure, j'y suis enfin arrivée. Voici ce que j'ai vu dès l'ouverture :


Une jolie enveloppe, d'une belle écriture dorée qui contenait cette magnifique carte de Noël DIY :


Une jolie pincette avec un sapin, des petites étoiles dorées... je la trouve trop craquante. J'ai eu aussi de super trop bons gâteaux, faits mains qui plus est! Des sablés à la noix de coco, que j'ai à peine eu le temps de prendre en photo avant qu'il n'en reste plus une miette :


Ensuite, un paquet trop chou "Hum...ça va être gourmand" et effectivement, ça l'était. Il s'agissait de petits nounours en guimauve et chocolat, j'adore tellement ça qu'ils n'ont pas fait long feu! (je n'ai donc pas de photographie à proposer... comment ça je suis un vrai glouton?)


Un des premiers cadeaux que j'ai ouvert était cette magnifique étoile DIY à suspendre, je suis tellement fan. Après avoir surfé sur le blog de la chère Gribouillie, j'ai pu trouver l'article où elle explique comment elle a fait, c'est super chouette!


Elle m'a aussi fait un magnifique petit tuto pour créer ma propre boule de Noël, plus tout le matos qui va avec! Deux stylos argenté et doré, la boule de Noël, des petites paillettes et autres décos...


Côté papeterie, c'est un joli carnet aux allures ethniques que la chère Gribouillie m'a glissé dans le colis. Je l'adore et depuis, il squatte ma table de chevet, pour noter tous les petits trucs qui me passent par la tête avant de m'endormir, et s'en besoin de me lever. J'ai aussi eu droit à un kit complet pour écrire : un stylo plume bleu mimi et même, des cartouches d'encre. Moi qui en manque pour les cours, c'est parfait.


Ensuite, des petits bonhommes de neige adorables à accrocher au sapin!


Et aussi un petit sujet à peindre :


Et enfin, avant-dernière photo, une jolie petite boule de Noël qui contenait des chocolats (à gauche, notez bien l'utilisation du passé), une boule de Noël trop choupi personnalisée à mon nom (à droite) et des petits scotchs trop craquants pour faire pleins de choses avec genre scotcher des trucs! :-)


Le meilleur pour la fin, un superbe carnet de recettes de Noël entièrement fait-main et végétariennes!
Le carnet est magnifique, l'écriture de Gribouillie est superbe, les recettes sont inventives et ont l'air tellement délicieuses! A tester absolument!




Voilà, bisous les filles et à bientôt pour de nouvelles aventures!

lundi 30 décembre 2013

Bijoux chérie

Salut le blog!

Comment cha va?
Pour ma part je me porte plutôt bien entre Noël, le chocolat, les cadeaux, le chocolat, le Réveillon qui approche, les chocolats, tout ça tout ça. Mais si aujourd'hui je suis venue poster, ce n'est pas pour vous parler de chocolat fêtes, mais pour vous présenter une jolie boutique de bijoux en ligne que je ne connaissais pas.

Bon bon, alors là pour le coup j'avoue, j'arrive un peu tard pour les cadeaux de Noël. En fait cet article devait être posté il y a plus d'une semaine et a pris vachement de retard à cause de petits soucis techniques... je vous épargne les détails. Mais si jamais vous avez un proche de sexe féminin que vous n'avez pas encore eu l'occasion de voir et pour qui il vous manque un cadeau, sait-on jamais, c'est le moment!

Il s'agit d'une petite boutique de bijoux ethniques et fantaisies joliment baptisée Bijoux chérie. Sa créatrice est absolument adorable! Voici les jolies boucles d'oreilles qu'elle m'a offertes :


Elles sont arrivées très très rapidement et dans leur petite pochette trop mignonne rouge. J'avais peur au début qu'elles soient un peu lourdes, mais que nenni! Elles sont légères comme des plumes.
Preuve en est mon sourire : (qui prouve la légèreté des boucles d'oreilles, oui oui)


J'ai choisi de les porter avec mon pull bi-matière gris Promod, mon serre-tête noeud noir Claire's et jolie jupe noire à paillettes. J'adore ce pull car à l'arrière, il a trois jolis petits noeuds en simili cuir qui dévoilent un peu le dos : (surtout quand on enlève le débardeur noir qu'on porte en dessous... photo 2!)


Enfin bref, ces boucles d'oreilles de Bijoux chérie me plaisent beaucoup et je les ai adoptées avec grand plaisir. En plus, elles reflètent la lumière comme jamais en bougeant.



J'ai testé pour vous alors maintenant plus d'excuse, n'hésitez pas à aller faire un tour chez Bijoux chérie! Pour vous faire plaisir ou pour une jolie idée cadeau. Je vous ai constitué une petite sélection de mes bijoux préférés, pour tous les goûts et tous les porte-monnaies :



Voilà, je vous fait à tous pleins de bisous, je vous souhaite de belles fêtes de fin d'année avec plein de chocolat et je vous dis à la prochaine! Je remercie la très gentille créatrice de Bijoux chérie!

YouTube 29 ♥   ★·.·¯`·.·★    Helloc✿ton 148    

lundi 30 septembre 2013

Nouvelles vidéos

Salut le blog,

Récemment je me suis un petit peu remise aux vidéos et je n'étais pas passée te le dire, quelle vilaine fille je fais.
J'en profite au passage pour te faire part de ces quelques photos! Pour certaines, elles se trouvent dans mes vidéos, et pour d'autres non. Ce sont juste des petites tenues que j'ai portées au cours des dernières semaines, puis voili voilou, on va pas s'embêter non plus non mais ho.
En attendant un nouvel article lecture, bientôt, je l'espère? Et une nouvelle vidéo pourquoi pas aussi, quand j'arrêterais de tomber malade, un jour peut-être d'ici une dizaine d'années, après avoir ingurgité près d'une dizaine de milliers d'Actimel.

- #1 -


J'aime beaucoup cette robe/tunique! Elle est assez courte alors je ne peux pas la porter sans legging, mais ce volant, quel volant. Mes chaussures sont de la marque Le Temps des cerises et sont juste absolument géniales, en fait je les mets tout le temps, je pense les user jusqu'à la moelle.

- #2 -




Mon tricot en transparence/à trous/appelez-ça-comme-vous-voulez vient de Pimkie et mes chaussures à franges de Beryl. Quant au collier, alors là, grand mystère. Ma première hypothèse est qu'il soit apparu spontanément dans ma boîte à bijoux. Ou bien c'est un cadeau de la Redoute. moins probable quand même

- #3 -


Comment vous dire? J'adore cette tunique que je porte ci-dessus, malheureusement je n'ai pas de photo qui la montre bien. Donc ouais, vous devrez vous contenter de ma tronche avec un petit aperçu du motif. C'est chouette.

- #4 -


C'est trop cool de pouvoir encore profiter du soleil sur son petit balcon! \o/ 
Ici, je porte la même chose qu'en dessous, à savoir un tricot en transparence-gnagnatruc de Nafnaf et mon collier à l'origine non identifiée. La seule différence est mon short de pyjama qui vient de La Halle aux vêtements. J'aime beaucoup ses pitites rayoures violettes et bleu ciel et ses petites franges, en plus la matière on dirait de la soie et tout et tout, c'est super chou o/

- #4bis -


Voilà, là, vous pouvez voir mon tee-shirt Nafnaf en détail. Je porte un short bleu marine aux rayures très discrètes de Nafnaf, et encore mes redondantes chaussures Le Temps des cerises.

- #5 -




Koukou, devine quelles chaussures je porte? J'ai un tricot à trous façon dentelle, strictement LE MEME que dans la tenue #2, mais dans une couleur différente (il était rose, ici il est plutôt bordeau/prune). Non non ne vous étonnez pas, de toute façon je l'ai en 3 exemplaires car j'ai aussi craqué pour le kaki. Mon sac est un cadeau de ma soeur et mon collier, lui c'est attesté, c'est un cadeau de la Redoute. Ou de Blancheporte. Ouais bon bref.
Sinon ma jupe, c'est une jupe absolument GENIALE qui vient de Bonobo je crois, ou alors p'tet de Pull and Bear ou de Bershka, j'ai la flemme de me lever pour vérifier o/

Quand aux deux headbands qu'on peut voir, celui à fleurs vient de Claire's et celui à plumes est en réalité une ceinture très fine, souple et tressée que je noue autour de la tête.


Voilà, maintenant pour ceux qui sont pas décédés pendant l'article, je vous laisse aller voir les deux nouvelles vidéos si ce n'est pas déjà fait, allez voir y'a des images qui bougent et tout c'est rigolo :


Je n'ai pas pu insérer la deuxième, mais allez la voir quand même en cliquant sur ce céleri-rave :

YouTube =>25, abonne-toi!
Hellocoton => 148
blogger