samedi 21 avril 2012

Le Parfum de Patrick Süskind


Le Parfum de Patrick Süskind, c'est un peu une histoire TROP passionnante. Pour ceux qui ne connaissent pas et n'ont pas non plus vu le film, en exclu pour vous ce petit résumé de la mort :
au passage merci Evene.fr de me fournir tout ça hein

Enfance malheureuse et pauvre, sans aucun amour, l'unique don que la vie ait fait à Jean-Baptiste Grenouille est son extraordinaire odorat. Mais c'est aussi ce dernier qui va faire de lui un meurtrier sans pitié qui cherche à posséder le doux parfum des jeunes filles en les tuant. Après un apprentissage à Paris, chez un parfumeur, il se rend à Grasse, où les techniques sont plus sophistiquées, pour reproduire ces odeurs qu'il aime tant...


Un résumé certes plutôt concis, mais tout de même assez alléchant...slurp!
Je connaissais pour ma part déjà l'histoire puisque j'ai vu le film que j'ai adoré.
J'ai donc eu l'occasion de constater qu'un bon gros passage du film était consacré à quelque chose qui fait une ou deux pages grand maximum dans le bouquin, à savoir les meurtres des 24 pov' filles.

L'image n'a strictement aucun rapport avec ce que je viens de dire

Jean-Basptiste Grenouille incarne le type même du anti-héros antipathique, hideux et franchement détestable.
C'est justement ce qui fait tout l'interêt du texte à mes yeux : cette troublante façon qu'a le narrateur de rester neutre vis à vis du personnage dont il raconte l'histoire, alors qu'il s'agit d'un meurtrier. Ce décalage nous fait mourir d'envie de continuer la lecture.
Le projet macabre de cet assassin nous est présenté dans une certaine poésie malsaine, parfois dérangeante.


Malgré tout, ce que je regrette peut-être un peu (c'te modalisation), c'est de ne pas m'être davantage impliqué dans la lecture de ce roman, d'avoir fait de nombreuses pauses plutôt longues avant de reprendre à nouveau, et d'avoir parfois été un peu détachée du récit pour cause personnelle.
Ca a beaucoup nuit à mon appréciation du roman, et énormément jour aussi (C'EST TROP DROLE D'ACCORD?! ALORS RIGOLEZ!)


Comme vous pouvez le constater, j'ai passé beaucoup de temps à faire toutes ces photos. Du coup, ma critique en pâtit... Surtout que je suis dans un contexte du "je-dois-préparer-mes-affaires-pour-partir-il-est-23h00-et-j'ai-pas-commencé", contexte qui me fait à intervalles réguliers jeter un coup d’œil à la valise complétement vide derrière moi, à mes placards désespérément pleins, pour finalement revenir sur l'ordinateur. J'essaie tant bien que mal de finir cet article, avant que ce soit lui qui m'achève ;-)


En fait, ce qui revient souvent dans les critiques sur ce livre, ce sont les descriptions étonnantes de réalisme, sur les odeurs par exemple. Néanmoins, les descriptions sont parfois très longues, trop longues, et je plaide coupable d'en avoir omises quelques unes, naturellement, tout à fait involontairement!
Les premières pages du Parfum de Patrick Süskind sont particulièrement captivantes alors que par la suite, le rythme commence à s’essouffler. Mais ces petits reproches ne suffisent pas à nous gâcher notre plaisir, on est des coriaces nous pas vrai?


Intéressant également de constater, de part le côté olfactif du récit, qu'on a bien souvent tendance en regardant des films dont l'histoire se déroule au XVIIIe siècle, d'oublier la puanteur que devaient dégager les rues, les villes et les gens à cette époque-là. Et là je perds tous mes lecteurs venant de cette période qui, vexés, ferment la page ;o (oui, y'en a)


Pour ma part, les faits me paraissaient si vraisemblables (bien que beaucoup d'insistance sur le don de nez de Grenouille) (bizarre ma phrase entre parenthèse si on connait pas le contexte), ils paraissent si crédibles qu'en fait, je pensais naïvement qu'il s'agissait d'une histoire vraie, ou au moins que cela en été inspiré. Mais il n'en est rien.

Je suis désolée mais la valise m'appelle, moi aussi ça me fait peur. En tout cas si vous avez l'occasion de tomber sur le Parfum - et pas dans le parfum hein, on fait bien gaffe - je vous conseille chaudement de vous y plonger, car si on considère que les ours bruns sont à la tangente de Y ce que cette phrase est au bon sens, alors d'après mes calculs rénaux cela risque fort d'être une belle expérience!


309 pages 
(je compte à chaque fois pour vérifier. La conscience professionnelle, que voulez-vous)
5€
paru en 1985

25 commentaires:

La Mouette a dit…

Ce livre est fabuleux et absolument captivant. Il donne la sensation d'être entouré de parfums et de les sentir à chaque fois.

(Oui ok j'ai ris. Sûrement parce que je fais régulièrement ce genre de....... blagues. ^^)

Tes flacons sont super chouettes !

Mélanie a dit…

Coucou. Les photos sont supers sympa !! :) Je ne connais pas ce livre. x) Bisous. :)

Valou a dit…

intéressante ta nouvelle bannière, ça me rappelle la reliure des vieux livres :x

Sinon, j'ai trouvé tes photos un peu répétitives et ta critique succincte (+10 pour le mot) mais sinon toujours très agréable de te lire et tout et tout :)

revient rapidement :) ; d'ailleurs tu pars où ?

Bérénice ♥ a dit…

J'ai déjà vu le film il y a longtemps, et j'avais beaucoup aimer, moi qui adore lire je devrais peut-être penser à l'acheter :D

Caroline a dit…

J'ai beaucoup entendu parler de ce livre. Il faut que je le lise. En tout cas, de très belles photos. Bisous ♥

See by Angie a dit…

Je l'ai lu ! Vraiment trop bien ce livre, j'ai adoré. Mon prof a totalement eu raison de nous le faire lire l'an passé.

Bises, Angie

L'effet Noémie ♥ a dit…

Les bouteilles de parfum comme ça, j'adore, je trouve ça magnifique !
Bisous ♥

dididoumdida a dit…

C'est l'un de mes livres préférés!J'ai été complètement transportée pas ce livre, et le film m'a beaucoup plu aussi (même si Jean-Ba (oui je l'appelle Jean-Ba, ou JB des fois) est beaucoup trop séduisant, comparé aux descriptions repoussantes du livre)!

Elisa and Emilie a dit…

J'ai vu le film et j'ai adoré ! C'est si tordue mais passionant. Au fait j'ai répondu à ton commentaire sur l'article lecture de mon blog. Bisous, Elisa♥

Patoune a dit…

J'ai beaucoup aimé le livre, le fait de décrire l'art de capter les fragrances. Le côté fantastique du récit. Il m’a transporté dans une autre sphère.
Je pense qu’il était important de montrer les meurtres des jeunes femmes car au-delà du désir de capturer l’odeur, avec la graisse, c’est la naissance d'un tueur psychopathe hors du commun je trouve. C’est un fait vraiment fondamental. Il est un peu autiste, il né dans la crasse, sa mère meurt, toute sa vie est une désolation, il perd son humanité, mais arrive à sentir toutes les odeurs du monde, c’est un don fabuleux.
Dans le film, il manque toute cette dimension fantastique je trouve et c’est dommage. J’adore l’écriture de l’écrivain, bref, j’ai lu ce bouquin 3 fois, et je pense le relire encore

dimitri a dit…

J'ai vu le film mais pas lu le livre. Tout le monde me dit du bien de ce livre, il faut que je le lise.
Très jolie cette bannière.

Delphine. a dit…

Je n'ai pas lu le livre, mais j'avais vu le film peut être 3h après mettre fait arracher mes dans de sagesse... J'ai dans la patté, sous codéine et je regarde un drôle souvenir du film du coup !
Le lire me tenterait beaucoup :)

chloeandyou a dit…

Elles sont belles tes photos !
Je n'ai pas vu le film mais le livre me tente plus :)

Bisous à toi,
http://chloeandyou.wordpress.com

christine a dit…

Juste génial comme livre et le film est assez bien fait.
Sympa ta banniére.

The clothes paper a dit…

j'ai vu le film, et du coup j'ai toujours eu envie de lire le livre aussi :)

Angela a dit…

Bonjour!
J adore ce film, jamais lu livre!!!
Ca donne envie!!! Merci pour ton poste!!!
Angela Donava
http://www.lookbooks.fr

Alice - cupcakesaregirlsbestfriends a dit…

J'ai vu le film sans le vouloir, il passait à la télé et je me suis arrètée dessus... j'ai ensuite lu le livre qui m'a captivée.. J'ai adoré!

Anonyme a dit…

*rire forcé*

Je vois que tu as tenu ta promesse et que j'ai eu droit à ma dédicace... Merciii, ça fait plaisir xD !

Ioana-Carmen a dit…

Your post is beautiful! follow each other?:X

FashionSpot.ro

The serial shopper a dit…

Thanks for your nice comment! It cheered up my day ! And yes, I do speak French, I just prefer to write my posts in English !

J'ai vu le film mais c'était sans avoir lu le livre du coup j'avais pas trop apprécié... Je retenterai une autre fois lorsque j'aurai lu le bouquin!


xx,
Meelena

www.TheSerialShopper.blogspot.com

Lolo33 a dit…

Il a l'air bien ce livre! Je pense que c'est tout à fait le genre d’histoire que j'aime.

Lolo33 a dit…

J'avais pas voulu voir le film parce qu'il avait l'air un peu... glauque, mais je pense que le livre passera très bien :). Merci pour cet article

dahi. a dit…

gosh i really LOVED this book!
and the movie, too.
nice idea to make photos of the book with perfume flacons.

xx
dahi

http://strangenessandcharms.blogspot.de/

Caro * a dit…

Je ne l'ai pas lu pourtant cela me dit quelque chose !! :)

Milo Lumnef a dit…

Ma meilleure m'a fait découvrir ce libre il y a longtemps... Il est... envoûtant, est-ce le bon mot ?

blogger