lundi 9 avril 2012

Hunger Games de Suzanne Collins (Tome 1)


Alors voilà, actualité oblige (Comment ça "c'est dépassé depuis 2 semaines?!"), et puis curiosité surtout, j'ai été obligé de lire Hunger Games. Oui oui, on m'a forcée et tout.

Je vous fait le petit speech habituel en copié-collé parce que j'ai la flemme de raconter l'histoire avec mes propres mots :
 (et puis QUI connais pas l'histoire? QUI?! qu'on le pende!)

Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. 
La règle est simple : 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras!
Tuer, ou se faire tuer. Celui qui remporte l'épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Peeta et Katniss sont tirés au sort, et les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé... 
Alors que les candidats tombent comme des mouches, que les alliances se font et se défont, Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l'antenne. La jeune fille avoue elle-aussi son amour.
Calcul ? Idylle qui se conclura par la mort d'un des amants ? Un suicide ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim. 



Alléchant, n'est-ce pas? Eh bah nan. Not at all.
Et ce, pour plusieurs raisons exposées ci-dessous.

Dès les premières pages, un mauvais pressentiment m'envahit : je n'arrive pas à plonger dans l'histoire. Elle me paraît trop peu vraisemblable.
Pour être réellement accroché à un bouquin, il faut au minimum y croire non? Surtout pour de la science-fiction!
Plusieurs choses me gênent : La mère de Katniss est réduite au rang de légume. OK, elle a fait une dépression après la mort de son mari, mais au point de devenir aussi inconsciente de la réalité et de livrer ses deux filles à elles-mêmes? Elle a encore deux bouches à nourrir bon sang, qu'est-ce qu'elle a pu m'énerver cette grognasse à ne pas réagir!
Katniss, 16 ans, porte sur elle toutes les responsabilités. J'ai trouvé ça vraiment exagéré, surtout de la façon dont s'est écrit et présenté dans le roman : ou comment revisiter le cliché "débarassons-nous des parents lorsque le héros est un ado!".
Mon agacement est à son paroxysme lors des adieux, où Katniss se comporte en mère et sa mère en totale irresponsable. MAIS OMG GIFLEZ-LA!


Ensuite viennent les "préparatifs". Qui m'ont, là encore, également énervée : pourquoi prend-on autant de soin à leur coiffure, leur maquillage, leur manucure... alors que les entraînements, qui eux sont vraiment utiles, sont d'une importance moindre?
Alors OUI je sais, c'est pour les sponsors gnagnagna... Mais bon sang ils vont quand même tous crever pour la plupart et la seule chose qui vous préoccupe c'est quelle robe ils vont mettre pour le défilé?!
Tiens justement, parlons-en de ce défilé : certains participants défilent...nus? Mais WTF! Vous avez déjà allumé votre télévision, regardé une émission de téléréalité et vu des candidats à poil? Ahem...OK... j'ai rien dit.


En fait, la vraie partie intéressante commence lorsque le jeu débute. Avant, Katniss montre tellement peu son appréhension de la mort (enfin hein, c'pas comme si elle allait p'tet claquer! Noooon...), elle montre donc tellement peu ses craintes, que cela la rend aussi humaine qu'un poireau.

Lorsque les Hunger Games commencent (aaaah! *frottement de mains*), en revanche, LA, l'intérêt grandit progressivement je l'avoue. Les alliances, leur survie, ce suspens, ces rebondissements : parfait.

Malgré cela, l'héroïne paraît tellement peu risquer sa vie, et tout a l'air trop simple pour elle. Je veux bien qu'on se doute pertinemment qu'elle va gagner (fallait pas l'dire? Oups...), mais j'ai lu des livres où l'auteur mettait bien plus son héros en situation critique et de prime abord complétement désespérée, à tel point qu'on se questionne sur ses chances de survie, quand bien même il restait encore beaucoup de pages avant la fin... Et qui parvenait à l'en faire sortir in extremis.
Suzanne Collins elle, prend, à mon goût, bien peu de risques pour Katniss, ce qui ternit un peu le côté dramatique et cruel des événements. Heureusement, rehaussé par les alliances et autres stratégies plutôt surprenantes.


Par ailleurs, j'aurais davantage rajouté des réflexions personnelles de la part de Katniss, sur l'inhumanité de ces jeux par exemple, ou sur le Capitole, la société dans laquelle elle vit, etc. Parfois, hormis quelques pensées de surface sur Prim, sa mère et le district 12, Katniss a l'air de bien peu s'interroger.
Le temps passé dans l'arène m'a paru extrêmement court, tandis qu'à la fin, on nous parle de "plusieurs semaines". A tout casser, j'aurais dit une dizaine de jours.

Le "rebondissement" final (vous en faites pas, je spoil pas là-dessus), censé être une catastrophe ayant énormément déplue aux Juges, passe finalement hyper crème et Katniss s'en sort haut la main. Alors qu'elle nous dit que ce qui l'attend est "bien pire que les Hunger Games!"
Non mais, secouez-moi cette fille!
Elle se rend compte de ce qu'elle vient de vivre? A l'entendre, on dirait qu'elle a remporté un simple Koh-Lanta. D'accord pour eux, c'est une émission commune, presque une coûtume, mais à sa place, j'aurais sûrement été plus choquée que ça, surtout qu'au départ, dans sa tête elle partait perdante...


"Maintenant qu'elle a bien descendu le bouquin elle va nous dire qu'elle l'aime bien?!"
EH BIEN OUI MON CHER EUSTACHE!
Il est long à démarrer, horriblement chiant lors des préparations, trop peu insistant sur la gravité (et le scandale) de ces Jeux, a une fin plate et inintéressante digne d'un vulgaire "Feux de l'amour" : "Je t'aime moi non plus :')"...
...Mais oui, comment l'expliquer, j'ai quand même aimé ce livre. Malgré toutes mes critiques, je dois bien avouer que le moment dans l'arène est très prenant. Les personnages, même ceux que j'ai envie de tarter, sont...comment dire? Pas si désagréables.
Je pense que le deuxième tome me plongera davantage dans l'histoire, et saura me faire oublier toutes les petites déceptions que j'ai eu au long de ma lecture. Car oui dans cet article j'ai beaucoup insisté sur les points négatifs et de tous petits détails qui m'ont un peu gâchés mon plaisir, mais rappelons bien qu'il faut de toute façon toujours lire soit-même le roman pour s'en faire une vraie idée ;-)

Dernière chose, Hunger Games a provoqué tout de même de gros débats au Japon, étant considéré comme un plagiat du roman Battle Royale de Kōshun Takami.
Dans un Japon futuriste, des élèves d'une classe tirée au sort sont forcés de participer à un jeu dont il ne restera qu'un seul survivant. (plus d'infos : ici)
Je dis ça comme ça, à caractère informatif, je n'ai aucun avis sur la question sachant que je n'ai pas lu le bouquin de notre cher Takami. C'est prévu par contre, car maintenant que je le sais, ça m'intrigue!

Le premier film de la saga Hunger Games est donc sorti le 21 mars. Un film de Battle Royale existe aussi, et ci-dessous, je vous propose les liens leurs deux bandes d'annonce :

Bande d'annonce de Battle Royale (âmes sensibles, c'est plus gore)


Sur ce, ce post est déjà très long je crois! J'espère que vous avez apprécié mes photos, que j'essaie toujours de faire un peu coller à l'ambiance.
Je n'ai pas le temps de m'étendre davantage sur le film, sachant que toutes mes critiques ici n'étaient adressées qu'au livre.
C'est toujours mieux de lire avant d'aller le voir, qu'en pensez-vous?
Donnez-moi votre retour quant à Hunger Games, et Joyeuses Pâques ;-)

Pocket Jeunesse - 398 pages - 17€
paru en septembre 2008


17 commentaires:

Diane a dit…

Moi perso j'ai adore le bouquin aussi, je suis d'accord que ca a mis beaucoup de temps avant d'entrer dans l'action, pareil pour le film, mais j'ai totalement adore!
j'ai aussi lu battle royale (et vu le film) et c'est vrai qu'il ya des similarites (le fait que des jeunes s'entretuent) mais battle royale est beaucoup plus gore je trouve! EN tout cas c'est un bon livre j'ai trouve! :)

Noémie a dit…

Même si ta critique est plutôt négative ... J'ai vraiment envie de lire ce livre :D !
Et j'ai vraiment hâte de voir le film ! Il a l'air super :D !!
Enfin après c'est mon avis ;)
En tout cas j'ai adoré lire ta critique :D
Bises,
Noémie ♥

The clothes paper a dit…

tu me donnes envie de le lire quand même^^
Je n'ai pas encore vu le film, mais ça me donne aussi envie de le voir (c'est malin ! :) )

dididoumdida a dit…

Mmmh va falloir que je le lise, maintenant ! ^J'ai vu le film hier soir, et voilà... sans plus... C'est marrant, il m'arrive aussi de trouver plein de points négatifs à un livre et de l'aimer malgré tout!

dididoumdida a dit…

ah et sinon j'ai vu le film Battle Royale" Effectivement, il y a des similitudes! Il est super gore en tous cas, mais j'ai beaucoup aimé!

dimitri a dit…

Un post qui me donne envie d'en savoir plus sur ce livre.
Je préfère toujours lire un livre avant d'aller voir le film. Comme ça on peut imaginer plus de choses pendant notre lecture.
Bises

The Mind's Clothes a dit…

Dès que j'ai vu la bande-annonce du film j'ai tout de suite pensé à Battle Royal que j'aime par dessus tout, je ne dirai pas que c'est un plagiat mais hunger games c'est largement inspiré de BR. Ce qui les différencie : l'effusion de sang et la précence de collier electronique de BR. Je vais aller le voir sous peu je pense pour avoir un avis définitif ^^
Merci pour la critique du livres !

les-lectures-d'Agnès- a dit…

Enfin tu l'as lu!

C'est marrant j'ai bien aimé HG mais en y repensant certaines critiques sont très vraies dans ta chronique!

Bisous !

Ps: Tu as reçu mon mail?
:P

christine a dit…

Au vu de la critique, je ne sais que faire. Par contre, je préfère toujours lire un livre avant de voir le film corespondant.

christine a dit…

Au vu de la critique, je ne sais que faire. Par contre, je préfère toujours lire un livre avant de voir le film corespondant.

Pauline a dit…

J'avoue que je n'aurai pas eu le courage de lire le bouquin, je suis allée voir le film et j'ai adoré. Mais c'est vrai que lorsque tu décris le livre ça peut paraître bizarre le choix des robes alors qu'ils vont tous mourir! ahah

Ambassadeur Botterien a dit…

Je n'ai toujours pas eu le temps de farfouiller correctement ton blog, mais j'en ai encore un petit peu lu, et j'aime !

Quant à ta proposition d'augmenter les critiques littéraires, elle tient toujours, hein :P ?

Et si tu mets des textes, c'est encore mieux, bien entendu.
En parlant de ça, faudra que je trouve le temps de finir ceux que tu m'as passé ><'.

Un commentaire somme toute assez inutile, mais je tenais à laisser une petite trace de ma visite ;).

La bise !

(Pas la peine de signer, n'est-ce pas ^^ ?)

Sarah a dit…

J'ai acheté le livre ce week end, je suis impatiente d'avoir le temps de commencer à le lire ^^

OhmyBijou a dit…

J'adore le symbole ou l'insigne je sais pas comment on l'appelle x) Il devrait être vendu avec chaque livre haha.

Effectivement on connais tous l'histoire , si y'a un livre que j'aurais lu (sachant que je n'aime pas lire xD) c'est bien ce livre ^^

Dis toi qu'ici c'est toujours pas sortie au cinéma -___- il est toujours dans la liste prochainement --'

Pamplemousse a dit…

Sarah, tu me diras ce que tu en penses hein! ;-)

Tous les vendredis soir... a dit…

Je suis d'accord avec toi, je préfère lire un livre avant de voir le film et non le contraire parce-que après avoir vu le film, je n'ai plus envie de lire le livre.

Sinon, as-tu vu mon premier commentaire répondant au tien ?

xxx, ♥

FyFy-Chan a dit…

A la base je l'ais vue au cinéma ... et j'ai tellement adoré que je me suis dit que j’achèterais le livre.Je l'ais donc acheté,je l'ais lu d'une traite et j'ai aimé me mettre dans la peaux de Katniss!Le livre surpasse donc,comme toujours le film ;p!

blogger